FERMETURE BILLETTERIE

La billetterie sera fermée du dimanche 22 décembre au au jeudi 2 janvier inclus. Toute l’équipe vous souhaite de merveilleuses fêtes de fin d’année !

  • Camille Chamoux au Théatre du Petit Saint Martin
  • Camille Chamoux au Théatre du Petit Saint Martin
  • Camille Chamoux au Théatre du Petit Saint Martin
Vendredi 9 Janvier
  • Grande salle, 20h30
  • Tarif B : 12/14/16€
  • Durée : 1h20
  • De et avec Camille Chamoux
  • Mise en scène Marie Dompnier

CHAUFFE MARCEL !  et P’TITE PESTE PRODUCTION
En accord avec le THEATRE DU PETIT SAINT-MARTIN et CINEFRANCE 1988

 

© Photos Cyril Bruneau

  • « Au-delà de l’humour (…), le spectacle s’appuie sur un texte riche, fouillé, bien construit et sans temps mort, que la comédienne Camille Chamoux interprète avec un naturel réjouissant. »

    Télérama Sortir
  • « C’est à la fois sarcastique et mélancolique. Qu’on soit ou non né sous Giscard, ce spectacle nous renvoie à notre fâcheuse tendance à embellir le passé pour mieux se plaindre de l’époque actuelle. »

    Le Monde

D’abord formée au théâtre contemporain, puis repérée grâce à diverses participations télévisées ou avec Camille Attaque, son premier one-woman-show, Camille Chamoux a aussi co-écrit le film Les Gazelles, à l’affiche au printemps 2014. Dans Née sous Giscard, elle part de l’idée que notre destin est déterminé par le président sous lequel on naît, ce qui, dans son cas, signifie avoir des « bases molles ».

Avec ce spectacle drôle, pertinent et très bien écrit, elle porte un regard doux-amer sur sa génération, dont elle moque la frilosité face à l’amour, au travail, à la politique, et surtout la nostalgie qui lui fait courir les brocantes et se réfugier dans l’idée que « c’était mieux avant ». Excellente comédienne, elle campe avec énergie et malice une galerie de personnages hauts en couleurs, de « Hortense née sous Chirac » à son grand-père colonialiste, faisant rire bien au-delà des trentenaires.

CHAUFFE MARCEL !  et P’TITE PESTE PRODUCTION
En accord avec le THEATRE DU PETIT SAINT-MARTIN et CINEFRANCE 1988

 

© Photos Cyril Bruneau