Mise à jour : mardi 6 avril 2021 (15h15)
Depuis le 29 octobre 2020, le théâtre est fermé au public.
Tous les spectacles jusqu’au 4 mai inclus sont annulés. Actuellement, seuls les spectacles Le chant du périnée, Les 3 cochons, Incandescences et Comme la mer, mon amour sont reportés sur cette même saison 20-21 en mai et en juin sous réserve de la réouverture du théâtre. Veuillez consulter régulièrement la programmation pour connaître les nouvelles dates ou les annulations.
À partir du 1er février, nous remboursons systématiquement tous les billets des spectacles annulés.
–> Formulaire de remboursement spectacles janvier/février 2021 (cliquez ici)
–> Formulaire de remboursement mars 2021 (cliquez ici)
–> Formulaire de remboursement avril et début mai 2021 (cliquez ici)
Aussi, nous suspendons temporairement la billetterie en ligne jusqu’à l’annonce de réouverture du théâtre.
La billetterie par téléphone du théâtre reste disponible uniquement par téléphone au 01 64 210 210 les mardis, mercredis et vendredis de 13h30 à 19h, et samedis de 13h30 à 18h pour toutes informations.
Tout l’équipe du théâtre continue de travailler dans la bonne humeur malgré la fermeture afin d’organiser au mieux nos retrouvailles !
Annulé
  • La langue des Oiseaux_Visuel_crédit Roman Jean-Eli
    © Roman Jean-Eli
Vendredi 5 Février Samedi 6 Février
Annulé
  • Auditorium, Ven 5 Février 14h30
  • Auditorium, Sam 6 Février 16h
  • Tarif C : 8€
  • Durée : 1h
  • Dès 7 ans
  • Texte Lucie Grunstein
  • Mise en scène Roman Jean-Elie

 

Spectacle lauréat du dispositif Cluster Jeune public de Prémisses 

Texte Lucie Grunstein
Mise en scène Roman Jean-Elie
Avec Isis Ravel

Scénographie Henri-Maria Leutner
Création et régie en cours

Coproduction en cours

Ce spectacle est lauréat du Cluster#2 organisé par Prémisses, le Jeune Théâtre National et le Théâtre Paris Villette

 

# : aventure onirique, peurs nocturnes

Il était une fois Petite, perdue dans la forêt, la nuit. Au milieu du silence, le vent se lève…Il n’y a plus de repère, elle a peur. Elle avance doucement pour recomposer l’espace hostile en un monde habitable. Les ombres prennent forme, emportant Petite dans une aventure où un oiseau à deux têtes fait des devinettes, où les pierres se mettent à parler, où la pluie chante. Petite écoute, s’étonne, se découvre et se libère.

Au bout de la nuit, sans savoir comment, Petite a appris à parler la langue des oiseaux, la langue des histoires aux mots volatiles, qui transforme les ombres en autant de merveilles, et les monstres de l’imagination en compagnons de jeu.

Lucie Grunstein nous emporte dans ce conte de la nuit, chemin initiatique plein de poésie et de délicatesse qui métamorphose les plus grandes menaces en autant de poèmes…

 

Spectacle lauréat du dispositif Cluster Jeune public de Prémisses 

Texte Lucie Grunstein
Mise en scène Roman Jean-Elie
Avec Isis Ravel

Scénographie Henri-Maria Leutner
Création et régie en cours

Coproduction en cours

Ce spectacle est lauréat du Cluster#2 organisé par Prémisses, le Jeune Théâtre National et le Théâtre Paris Villette

 

# : aventure onirique, peurs nocturnes