OUVERTURE DES ABONNEMENT ET DE LA BILLETTERIE 2021-2022 : JEUDI 1er JUILLET (sur place, en ligne et par courrier)

 

FERMETURE ESTIVALE : du mardi 13 juillet au 31 août

 

RÉOUVERTURE DE LA BILLETTERIE : mercredi 1er septembre

 

La billetterie en ligne reste ouverte tout l’été 7 jours/ 7 et 24 heures/24

 

PASS SANITAIRE : Suite aux annonces gouvernementales, un pass sanitaire (vaccination ou test) sera demandé à toute personne de plus de 18 ans pour les spectacles en salle à partir du 21 juillet 2021. Le masque reste obligatoire.

  • La Mate
    ©Laurent Schneegans
Vendredi 21 Avril
  • Auditorium, 20h30
  • Tarif B : 12/14/16€
  • Durée : 1h10
  • Texte, conception et jeu Flore Lefebvre des Noëttes
  • Direction d’acteur Anne Le Guernec
  • Création lumière Laurent Schneegans
  • Costume Laurianne Scimemi

La Mate, Première partie, l’enfance. Texte édité aux Editions Les Solitaires Intempestifs

Production En Votre Compagnie
Coproduction Comédie de Picardie
Avec le soutien du Théâtre du Nord, de la Comédie De l’Est-centre dramatique d’Alsace, du CDN Besançon Franche-Comté et de la Maison des métallos – Établissement culturel de la Ville de Paris

Visuel © Laurent Schneegans

Téléchargement

  • «Le texte est d’une facture originale, vive, la bande-son évoque les années 50-60. La comédienne est immense. Un très grand clown, expressif, une tragédienne, sobre et profonde. Un moment de pur théâtre. Magnifique. »

    Le Figaro

Flore Lefebvre des Noëttes nous raconte les péripéties de sa famille, catholique et désargentée, un peu singulière entre un père médecin militaire maniaco-dépressif et une « mère courage » qui éleva sa meute de 13 enfants avec poigne et tendresse. De son enfance et de son adolescence vers mai 68, elle égrène les souvenirs comme une succession de tableaux contrastés. Conférencière de sa propre vie, elle incarne avec générosité et vivacité une foule de personnages, de sa grand-mère parkinsonienne au général Galère, entre les plages de Pornic et la vie en banlieue parisienne. L’écriture est à l’image de son jeu d’actrice : riche, fine, pudique et épatante. Un lien naturel se tisse entre son histoire et celles des spectateurs qui partagent l’émotion et la drôlerie de cet hommage truculent à sa mère.

 

La Mate, Première partie, l’enfance. Texte édité aux Editions Les Solitaires Intempestifs

Production En Votre Compagnie
Coproduction Comédie de Picardie
Avec le soutien du Théâtre du Nord, de la Comédie De l’Est-centre dramatique d’Alsace, du CDN Besançon Franche-Comté et de la Maison des métallos – Établissement culturel de la Ville de Paris

Visuel © Laurent Schneegans

Téléchargement