PASS SANITAIRE : Suite aux annonces gouvernementales, un pass sanitaire (vaccination ou test) sera demandé à toute personne de plus de 18 ans pour les spectacles en salle à partir du 21 juillet 2021. Le masque reste obligatoire.

  • Incidence chorégraphique bless-250212-021 ©A.Poupeney
  • ouverture-250212-052
Samedi 13 Avril
  • Grande salle, 20h30
  • Tarif HC : 16/24/28€
  • Durée : 1h30
  • Direction artistique Bruno Bouché
  • Avec Amandine Albisson, Aurélia Bellet, Charline Giezendanner, Alexandre Gasse, Aurélien Houette, Erwan Leroux, Yann Saïz, Daniel Stokes
  • Chorégraphies José Martinez, Arantxa Sagardoy, Yann Saïz, Bruno Bouché, William Forsythe
  • Musiques Serge Prokofiev, Goran Bregovitch / Peguin Cafe, Jules Massenet, Johann Sebastian Bach / Ferrucio Busoni, Tom Willems

© Photos Agathe Poupeney

  • « A ne manquer sous aucun prétexte. »

    Le Figaro
  • « Une source de jouvence : de vrais danseurs et de vrais créateurs. (…) Beaucoup de foi, de professionnalisme, d’énergie et de talent dans ces créations et chez ces interprètes. »

    Altamusica
  • « Si le niveau des interprètes est excellent, celui des créations l’est également. »

    Ballet 2000 (revue internationale de la danse)

Huit danseurs et solistes de l’Opéra national de Paris hors les murs, dansant leurs propres créations, contemporaines ou néo-classiques : voilà ce que propose Incidence chorégraphique. Sous la direction artistique de Bruno Bouché, cette formation se produit régulièrement en Europe, au Japon et récemment en Israël et en Turquie. Grands interprètes sachant allier rigueur, perfection technique, respect de la tradition et exploration d’expressions nouvelles, leur programme se compose d’une pièce d’ensemble brillante au vocabulaire néoclassique (Ouverture), une création électrisante issue de la collaboration avec des danseurs espagnols de la compagnie PLAN B (Timeless), un duo sur le thème d’un opéra de Jules Massenet (Thaïs), un duo masculin inspiré du tableau de Delacroix La Lutte de Jacob avec l’Ange (Bless – Ainsi soit IL), et des extraits d’une grande œuvre du répertoire contemporain de William Forsythe (In the middle somewhat elevated).

© Photos Agathe Poupeney