FERMETURE DU THÉÂTRE DE CHELLES
Mise à jour : mardi 24 novembre (17h30)
En raison du confinement, le Théâtre de Chelles est fermé au public jusqu’au 1er décembre 2020 au moins.
Les spectateurs ayant réservé un billet pour Little Nemo (6-7 nov), D’autres (13 nov) et Alabama Song (27 nov) ont été contactés par mail ou courrier le 6 novembre.
Ton père (4 déc) est reporté au 2 avril 2021. Tous les spectateurs ayant réservé un billet ont été contactés le 19 novembre par mail afin de proposer le report, l’échange avec un autre spectacle ou le remboursement.
Le concert de La Grande Sophie (20 nov) après une première annulation sans report est finalement reporté au 24 avril 2021, les spectateurs ont été contacté les 19 et 27 novembre par mail.
Toute petite suite (4-5 déc) est annulé et ne sera pas reporté sur la saison en cours.
Les spectateurs de Voyage Voyage et L’Expérience de l’arbre (12-13 déc.) dans le cadre du Festival Impatience seront prochainement informés d’un éventuel report sur la saison ou d’une annulation.
Pour toute question concernant vos démarches, nous vous invitons à appeler la billetterie aux horaires habituels d’ouverture au 01 64 210 210.
  • Grégoire Blanchon 1 © Michel Gavalca
    © Michel Gavalca
  • Grégoire Blanchon 2 © Michel Gavalca
    © Michel Gavalca
  • Grégoire Blanchon 3 © Michel Gavalca
    © Michel Gavalca
Samedi 21 Mars
  • Auditorium, 20h29
  • Tarif B : 12/14/16€
  • Durée : 1h10

Chant Grégoire Blanchon
Pianiste Arthur Verdet
Ecriture et composition Grégoire Blanchon et Alex Crestey
Photographie © Michel Cavalca
Production Quand je marche

En raison de la situation sanitaire actuelle, le Théâtre de Chelles est fermé jusqu’à nouvel ordre.

La représentation est par conséquent annulée. Les spectateurs.ices concerné.es. seront tenu.es informé personnellement des modalités de remboursement.

 

Comédien, metteur en scène et chanteur, Grégoire Blanchon a régulièrement interprété les chansons des autres dans divers spectacles théâtraux. Puis il a eu le désir d’écrire et de raconter ses propres histoires. Il y est question d’amour, de rupture, de reconstruction, d’enfance, d’océan, de désir, de peau et d’ailleurs…

Le titre de son spectacle résonne comme la cohabitation des contraires et ces contrastes s’entendent dans sa voix. Tantôt féminine, tantôt masculine, elle exprime, avec une mélancolie combative, un feu intérieur où le désespoir ne se lamente jamais. Ses chansons sont résolument intranquilles, mais farouchement vibrantes et vivantes.

 

Chant Grégoire Blanchon
Pianiste Arthur Verdet
Ecriture et composition Grégoire Blanchon et Alex Crestey
Photographie © Michel Cavalca
Production Quand je marche