FERMETURE BILLETTERIE

La Billetterie est fermée du dimanche 9 février au jeudi 20 février inclus.

  • Visuel Escape Game © Valérie Pujol
    © Valérie Pujol
  • Escape Game 4
    @ Didier Leglise
  • Escape Game
  • Escape Game
  • Escape Game
Vendredi 24 Janvier
  • Auditorium, 20h30
  • Tarif C : 8€
  • Durée : 1h
  • Dès 14 ans
  • Texte et mise en scène Thissa d’Avila Bensalah - Cie Des(s) amorce(s)

Dans le cadre du dispositif Voisins de scène avec Les Passerelles, scène de Paris-Vallée de la Marne

 

Écriture et mise en scène Thissa d’Avila Bensalah
Création musicale Gisèle Pape, La Louise et Thissa d’Avila Bensalah
Interprétation Pauline Gardel,  La Louise et Thissa d’Avila Bensalah
Collaboration graphique et vidéos Camille Sauvage
Création sonore, images additionnelles, régie son et régie vidéo Didier Leglise
Scénographie Marius Strasser
Lumières et régie lumière Gaëtan Thierry
Costumes Marta Rossi
Collaboration artistique Ysmahane Yaqini
Regards extérieurs & complicités Stanislas Roquette, Fanny Touron
Régie générale Arnaud Prauly, Thomas Boizet et Gaëtan Thierry
Stagiaire mise en scène Marthe Sarafis-Charmel
Chargée de production Angéla De Vicenzo
Accompagnement en diffusion et communication Laetitia Zaepffel
Comédien.ne.s et sillhouettes du film d’introduction et supports de communication Marien-Jibril Khouani, Célestin Khouani et Ely Rubinowitz
Photographie © Valérie Pujol

Escape game – Pourquoi je n’ai pas porté plainte est une lettre fictive sous forme de concert dramatique adressée à Idir. Idir — qui signifie « vivant » en tamazight — est un lycéen rencontré par Thissa d’Avila Bensalah dans le cadre d’actions artistiques en milieu scolaire. C’est lors de ces échanges collectifs qu’il évoque pour la première fois la violence dont il avait été victime. Ces échanges prendront fin brutalement après qu’il ait proféré des menaces de mort à l’encontre de l’artiste.

Refusant la rupture définitive, Thissa d’Avila Bensalah choisit d’utiliser l’expression artistique pour réinstaurer le dialogue. Le théâtre, lieu nécessaire de reconnexion, offre alors une parole salvatrice mise en musique, à la frontière d’un « Oratorio profane » sur l’état de notre jeunesse, de notre système éducatif, policier, judiciaire…

 

 

Dans le cadre du dispositif Voisins de scène avec Les Passerelles, scène de Paris-Vallée de la Marne

 

Écriture et mise en scène Thissa d’Avila Bensalah
Création musicale Gisèle Pape, La Louise et Thissa d’Avila Bensalah
Interprétation Pauline Gardel,  La Louise et Thissa d’Avila Bensalah
Collaboration graphique et vidéos Camille Sauvage
Création sonore, images additionnelles, régie son et régie vidéo Didier Leglise
Scénographie Marius Strasser
Lumières et régie lumière Gaëtan Thierry
Costumes Marta Rossi
Collaboration artistique Ysmahane Yaqini
Regards extérieurs & complicités Stanislas Roquette, Fanny Touron
Régie générale Arnaud Prauly, Thomas Boizet et Gaëtan Thierry
Stagiaire mise en scène Marthe Sarafis-Charmel
Chargée de production Angéla De Vicenzo
Accompagnement en diffusion et communication Laetitia Zaepffel
Comédien.ne.s et sillhouettes du film d’introduction et supports de communication Marien-Jibril Khouani, Célestin Khouani et Ely Rubinowitz
Photographie © Valérie Pujol