FERMETURE ESTIVALE |

Du dimanche 14 juillet au jeudi 29 août (inclus). La billetterie en ligne reste ouverte.

 

  • Elise visuel
Mardi 3 Février Jeudi 5 Février Vendredi 6 Février
  • Hors-les-murs, Mar 3 Février 20h30
    L'Ecoutille
  • Auditorium, Jeu 5 Février 14h30
  • Auditorium, Ven 6 Février 14h30 · 20h30
  • Tarif B : 12/14/16€
  • Durée : 1h05
  • D’après le roman de Claire Etcherelli (Editions Denoël, 1967)
  • Mise en scène, adaptation et jeu Eva Castro
  • Collaboration artistique Carole Leblanc et Philippe Renault
  • Décor et costumes Valérie Valéro
  • Lumière Jean-Marc Oberti
  • Musique Fanny Rome
  • Son Frédéric Picart

Coréalisation Théâtre de la Girandole de Montreuil

Avec le soutien de la compagnie Sisyphe Heureux

Remerciements au Centre culturel algérien de Paris et à la Parole Errante

© Photo DR

  • « La langue rase de Claire Etcherelli, consciemment assumée, résonne avec le plus juste timbre et parle de nouveau très fort, sur le mode de l’intime orchestré avec grâce, tout en affects tendus, sans un pouce de graisse pathétique. »

    L’Humanité
  • « Fascinante comédienne Eva Castro (…). Avec une vraie délicatesse, elle incarne cette jeune provinciale. »

    Midi Libre de Nîmes

Elise Letellier se souvient. En 1957, en pleine guerre d’Algérie, elle a quitté sa ville de province pour Paris, où, embauchée dans une usine de construction automobile, elle découvre la dureté du travail à la chaîne, mais aussi l’amour.

En choisissant de porter à la scène ce texte écrit par Claire Etcherelli en 1967, Eva Castro aborde des sujets qui nous touchent encore avec la même force : la mémoire de la guerre d’Algérie, l’aliénation au travail, l’antidote de l’amour, la condition des femmes, le racisme. Dans un décor ingénieux où des cartons ancrent le récit dans l’entrepôt d’un magasin tout en pouvant évoquer tous les autres lieux traversés par l’héroïne, Eva Castro s’appuie sur cette langue sobre et précise pour donner naissance à un monologue intense et émouvant.

Coréalisation Théâtre de la Girandole de Montreuil

Avec le soutien de la compagnie Sisyphe Heureux

Remerciements au Centre culturel algérien de Paris et à la Parole Errante

© Photo DR