OUVERTURE DES ABONNEMENT ET DE LA BILLETTERIE 2021-2022 : JEUDI 1er JUILLET (sur place, en ligne et par courrier)

 

FERMETURE ESTIVALE : du mardi 13 juillet au 31 août

 

RÉOUVERTURE DE LA BILLETTERIE : mercredi 1er septembre

 

La billetterie en ligne reste ouverte tout l’été 7 jours/ 7 et 24 heures/24

 

PASS SANITAIRE : Suite aux annonces gouvernementales, un pass sanitaire (vaccination ou test) sera demandé à toute personne de plus de 18 ans pour les spectacles en salle à partir du 21 juillet 2021. Le masque reste obligatoire.

  • Répétition Bérénice
    © Olivier Pasquiers
  • Répétition Bérénice
    © Olivier Pasquiers
  • Répétition Bérénice
    © Olivier Pasquiers
Mercredi 17 Novembre Jeudi 18 Novembre
  • Grande salle, Mer 17 Novembre 14h30
  • Grande salle, Jeu 18 Novembre 20h30
  • Tarif B : 12/14/16€
  • Durée : 2h
  • Tout public dès 14 ans
  • De Jean Racine
  • Mise en scène Robin Renucci, Les Tréteaux de France

Avec Tariq BETTAHAR, Thomas FITTERER, Solenn GOIX, Julien LÉONELLI, Sylvain MÉALLET, Amélie ORANGER, Henri PAYET

Scénographie et lumière SAMUEL PONCET

Costumes JEAN-BERNARD SCOTTO

Collaborateur de la dramaturgie NICOLAS KERSZENBAUM

Assistant à la mise en scène SYLVAIN MÉALLET

Production TRÉTEAUX DE FRANCE – CENTRE DRAMATIQUE  NATIONAL

Action financée par la Région Île-de-

France

Le drame des amours impossibles

« Titus aime Bérénice. Bérénice aime Titus. Antiochus aime Bérénice. Bérénice apprécie Antiochus. Titus respecte Antiochus. Antiochus estime Titus. » Dès les premières minutes, l’intrigue est résolue : Bérénice, Antiochus et Titus vont déchirer leurs promesses de jeunesse et passer de l’insouciance à la responsabilité, du sentiment à la parole. Les trois protagonistes incarnent cette tragédie des sentiments, la quête initiatique de jeunes gens qui pourraient presque être nos contemporains.

 

 

Dans le simple appareil

Dans le triptyque intitulé Dans le simple appareil, le metteur en scène Robin Renucci place la langue de Racine au cœur de la représentation. Le dispositif scénique quadri frontal se veut fidèle aux règles de la tragédie racinienne en plaçant les spectateurs au cœur de l’action, tels les nobles du 17ème siècle assis sur des bancs au plus près des comédiens. Et dans la filiation de la tragédie classique, sur un plateau dénué de tout décor, le texte est porté uniquement par la virtuosité des comédiens. Les spectateurs sont ainsi directement confrontés à l’intensité de l’intrigue et à ses enjeux. À l’image de la philosophie des Tréteaux de France qui s’attachent à créer des pièces « transportables » et accessibles, nous assistons ici à l’œuvre « Belle, sans ornement, dans le simple appareil » (Britannicus).

Avec Tariq BETTAHAR, Thomas FITTERER, Solenn GOIX, Julien LÉONELLI, Sylvain MÉALLET, Amélie ORANGER, Henri PAYET

Scénographie et lumière SAMUEL PONCET

Costumes JEAN-BERNARD SCOTTO

Collaborateur de la dramaturgie NICOLAS KERSZENBAUM

Assistant à la mise en scène SYLVAIN MÉALLET

Production TRÉTEAUX DE FRANCE – CENTRE DRAMATIQUE  NATIONAL

Action financée par la Région Île-de-

France