FERMETURE DU THÉÂTRE DE CHELLES
Mise à jour : jeudi 14 janvier 2021 (10h30)
Suite aux annonces gouvernementales du 7 janvier 2021, le théâtre est fermé au public jusqu’au 31 janvier. Toute l’équipe se mobilise pour vous renseigner du mieux possible sur les annulations, les modifications d’horaires, les reports et les remboursements.
Les détenteurs de billets des spectacles de novembre,  décembre et janvier ont été contactés par mail afin d’indiquer les démarches à suivre.
Tous les spectacles jusqu’au 31 janvier sont annulés, dont certains du Festival Solo. Le chant du périnée d’André Manoukian et Les naufragés d’Emmanuel Meirieu sont reportés au mois de mars.
Les spectacles de février sont pour l’instant maintenus, en attendant les prochaines annonces gouvernementales du 20 janvier.
Pour toutes questions éventuelles, l’accueil-billetterie du théâtre reste disponible uniquement par téléphone au 01 64 210 210 aux horaires habituels d’ouverture.
Tout l’équipe du théâtre continue de travailler dans la bonne humeur malgré la fermeture afin d’organiser au mieux nos retrouvailles. Enfin, nous vous souhaitons une belle et heureuse année 2021 !
  • "Bamako-Paris" de Ian Soliane par Cécile Cotté
    Jonathan Manzambi © DR
Mardi 19 Février
  • Auditorium, 20h30
  • Tarif B : 12/14/16€
  • Durée : 1h15
  • de Ian Soliane
  • Mise en scène Cécile Cotté (Cie Io)

De Ian Soliane
Mise en scène Cécile Cotté
Scénographie Emma Depoid
Création lumières Tracy Eck
Création sonore Mehdi Ahoudig
Avec Jonathan Manzambi, Cyril Hériard Dubreuil, Valérie Diome, Roberto Jean.
Le texte a reçu l’aide à la création du Centre National du Théâtre Pièce soutenue par l’Association Beaumarchais / SACD
Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National
Avec le soutien de l’Anis gras, le lieu de l’autre (résidence de création).
Pièce traduite en allemand (SACD) et sélectionnée par Cross Channel (Institut français / SACD) et traduite en anglais. Pièce présentée en lecture au théâtre du Rond-Point à Paris et mise en voix à Duclair (Normandie) dans le cadre du Festival Terres de Paroles

Une scène, deux espaces, deux temporalités qui dialoguent et s’imbriquent pour parler d’une vie, celle d’Ibou, clandestin malien. Suspendu au train d’atterrissage d’un Airbus, il évoque sa vie, sa mère, les barres chocolatées, le papier hygiénique à la menthe et l’idée folle qui a germé dans son esprit. Son monologue est entrecoupé par les interventions du rapport d’autopsie de son cadavre posé sur un lit de morgue.

La mise en scène de Cécile Cotté nous fait osciller entre la lumière du ciel, le sentiment de liberté et la froideur de l’Institut légal aseptisé. Le temps se dilate et nous plonge à la lisière du rêve et de la réalité, de la vie et de la mort.

De Ian Soliane
Mise en scène Cécile Cotté
Scénographie Emma Depoid
Création lumières Tracy Eck
Création sonore Mehdi Ahoudig
Avec Jonathan Manzambi, Cyril Hériard Dubreuil, Valérie Diome, Roberto Jean.
Le texte a reçu l’aide à la création du Centre National du Théâtre Pièce soutenue par l’Association Beaumarchais / SACD
Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National
Avec le soutien de l’Anis gras, le lieu de l’autre (résidence de création).
Pièce traduite en allemand (SACD) et sélectionnée par Cross Channel (Institut français / SACD) et traduite en anglais. Pièce présentée en lecture au théâtre du Rond-Point à Paris et mise en voix à Duclair (Normandie) dans le cadre du Festival Terres de Paroles